«Les apprentis ont concrétisé leur projet avec passion.»

Initianten-des-Projekts

À Zwingen, dans le canton de Bâle-Campagne, des apprentis de différents métiers ont travaillé ensemble pendant trois mois pour construire un pont en acier. Le projet, lancé par Fabio Formenton, directeur général de Spano Metallbau AG, a été activement soutenu par Urs Giger, propriétaire de Giger+Dill Metallbau AG, et Christof Bühler, propriétaire de Metallbau Bühler AG. Dans l'interview, les trois évoquent ce projet intéressant et expliquent pourquoi la formation professionnelle est si importante.

métal+toi : Comment est née l'idée de ce projet?

Fabio Formenton: Ce pont est fréquemment utilisé par la population du village, car il relie le village à la zone de loisirs située à proximité et fait également partie de la piste finlandaise. Le vieux pont, construit en bois, était devenu si délabré qu'il a dû être fermé pour raisons de sécurité. C'est donc au cours d'une promenade dominicale qu’est née l’idée d’un futur pont en acier dont le projet pourrait à la fois servir de publicité pour la formation professionnelle en général et pour la construction métallique en particulier.

Quels métiers ont été impliqués dans le projet?

Fabio Formenton: Des apprentis dessinateur-constructeur sur métal, constructeur métallique, charpentier, constructeur de routes et spécialiste de l'entretien des terrains ont été impliqués. Les quatre constructeurs métalliques participants étaient des apprentis de 2ème à 4ème années.

Quelles activités les constructeurs métalliques et le dessinateur-constructeur sur métal ont-ils exercées?

Christof Bühler: L'apprenti dessinateur-constructeur sur métal était responsable de l'élaboration des plans d'exécution. Les plans de l'atelier ont ensuite été discutés avec les constructeurs métalliques concernés, qui se sont également chargés de la production et du montage. Les différents composants ont été fabriqués dans les trois entreprises d'apprentissage.

A quels défis avez-vous été confrontés dans le cadre de ce projet?

Fabio Formenton: Comme la moitié du pont se trouve dans la forêt, il n'a donc pas pu être livré en un seul morceau comme prévu initialement. C'est là que le constructeur de route est intervenu : il a apporté les différentes pièces sur le site avec une pelleteuse et un tracteur, puis nous avons assemblé le pont sur place.


Les apprentis au travail

Les apprentis se sont-ils bien entendus?

Fabio Formenton: Il y avait une atmosphère détendue et une compétition ludique entre les métiers. Chacun a montré ce dont il était capable.

Quelle a été la réaction des apprentis à la fin de la construction du pont?

Christof Bühler: Ils étaient très heureux et fiers. Les apprentis ont pu utiliser et élargir leurs compétences dans le cadre du projet. Un projet réussi!

Fabio Formenton: Nous avons également pu constater que les apprentis maîtrisaient déjà très bien leur tâche et nous y voyons un effet positif de notre apprentissage. Les constructeurs métalliques sont impliqués dès le départ dans des projets variés et peuvent ainsi s’investir.

Pourquoi la formation professionnelle duale est-elle importante pour la Suisse?

Urs Giger: La formation professionnelle duale est un modèle qui a fait ses preuves et qui s'est développé au fil des années. La plupart d’entre eux peuvent réussir un apprentissage, ce qui permet de disposer de travailleurs qualifiés tout en maintenant les coûts sociaux à un faible niveau.

Quelle conclusion en tirez-vous?

Urs Giger: Nous avons pu réaliser plusieurs aspects positifs avec le projet : travail interprofessionnel, coopération entre les entreprises et publicité pour les métiers artisanaux. Les apprentis, qui se sont investis corps et âme dans leur travail, peuvent être fiers du projet achevé. C'était la meilleure publicité pour la formation professionnelle!

Fabio Formenton: Je partage cet avis. Les apprentis étaient motivés et nous avons reçu beaucoup de commentaires positifs. Je relancerais un tel projet si l'occasion se présentait.


Pont achevé

Les initiateurs du projet, de gauche à droite Christof Bühler, Urs Giger, Fabio Formenton

Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant. Pourquoi ne pas lancer la discussion ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *