metall-du-logo

Du coffret de stage d’initiation à la place d’apprentissage

Le stage d’initiation est la porte d'entrée à un apprentissage. Il est donc important de faire comprendre aux jeunes intéressés la diversité des métiers de la construction métallique et de leur montrer ce qui les rend si uniques. La campagne métal+toi pour les jeunes talents aide les entreprises à atteindre exactement cet objectif grâce à diverses offres.

Trouver de bons jeunes employés motivés est l'objectif de toute entreprise qui forme des apprentis. Ce n'est pas toujours facile sur un marché du travail concurrentiel, où les métiers spécialisés en particulier ont connu des difficultés ces derniers temps. Afin de soutenir les entreprises du secteur de la construction métallique, la campagne nationale métal+toi pour les jeunes talents a été lancée. La campagne en faveur des jeunes talents est en même temps un point de contact pour les jeunes et les entreprises intéressés : les jeunes peuvent trouver toutes les informations sur les métiers et les éventuelles entreprises d'apprentissage sur le site web de métal+toi. Ils sont en outre informés des nombreuses possibilités de formation continue qui leur sont offertes à l'issue de leur apprentissage. Les entreprises, quant à elles, sont soutenues dans leur recherche du bon apprenti par différentes offres.

Gagner des apprentis avec le coffret surprise

L'une de ces offres pour les entreprises est le « coffret surprise ». Il est toujours utilisé lorsqu'un stage d’initiation est organisé. L'entreprise peut le commander gratuitement sur le site web de métal+toi et il est ensuite envoyé directement aux adolescents. Ce coffret est destiné aux constructeurs/constructrices métallique et aux aides-constructeur/aides-constructrice métallique ainsi qu'aux dessinateurs-constructeurs/dessinatrices-constructrices sur métal. Le coffret contient les informations les plus importantes sur les métiers, un t-shirt et une carte de bienvenue. Il contient également, selon la profession, des gadgets utiles tels que des lunettes de sécurité ou des ustensiles de dessin.

reto_mueller
Reto Müller

Reto Müller, directeur général de la construction métallique chez Adolf Müller GmbH à Grossdietwil (LU), a déjà fait usage de cette offre à plusieurs reprises : « Nous commandons un tel coffret pour chaque stagiaire d’initiation et nous obtenons toujours un bon écho. Les jeunes sont ravis de la surprise qui leur parvient à la maison avant même qu'ils ne commencent leur stage d’initiation, et leurs parents nous contactent aussi régulièrement pour nous dire merci ». Comme c'est le cas pour de nombreuses entreprises, le stage d’initiation est également au centre du cheminement vers un contrat d'apprentissage pour Reto Müller. « Un stage d’initiation fait partie du processus pour nous. Cela nous permet, d'une part, de connaître la personne et de voir si elle a les qualités requises et si elle s'intègre dans l'équipe. La personne apprend, d'autre part, aussi à nous connaître et peut se faire une idée des différents travaux », explique Reto Müller. C'est pourquoi il considère le coffret surprise comme un bon moyen de préparer les jeunes avant même qu'ils ne commencent leur stage d’initiation. La plupart des jeunes se présentent à l'entreprise avec le t-shirt. Les parents reçoivent, environ quatre semaines après l'envoi du coffret, une lettre personnelle de métal+toi, dans laquelle ils sont à nouveau sensibilisés aux professions et au site web. Il appartient ensuite aux entreprises d'apprentissage de veiller à la bonne conclusion du contrat.

Des masques de protection aux serviettes de bain

Métal+toi a encore plus d'offres pour les entreprises. De nombreux articles peuvent donc être commandés dans la boutique en ligne. Des serviettes de bain et des bonnets en laine aux sacs à dos et aux pulls à capuche, il y en a pour tous les goûts. Il existe même depuis peu des masques de protection métal+toi pour travailler en toute sécurité. Ceux-ci sont par exemple également utilisés chez Adolf Müller GmbH. « Nous pensons que c'est une excellente idée et même si ce n'est qu'une petite chose, cela contribue à rendre la campagne et nos métiers plus visibles », déclare Reto Müller. Il ajoute qu'ils ont déjà montré la vidéo promotionnelle téléchargeable à plusieurs stagiaires pour leur donner un aperçu encore plus large du métier et des processus de travail. « Il est important pour nous de pouvoir montrer à quel point notre profession est diversifiée », ajoute Reto Müller. En plus de la vidéo promotionnelle, divers documents tels que des présentations PowerPoint, des dépliants personnalisables ou des logos pour le propre site web sont disponibles en téléchargement sur le site web de métal+toi.

Faire connaître les métiers du métal

L'objectif de la campagne métal+toi est de faire connaître les métiers du métal. Les entreprises peuvent donc commander un ensemble gratuit pour des événements ou la participation à des salons des métiers et des expositions. Ce set contient par exemple des T-shirts, des porte-mines ou des dépliants de métal+toi. Il est également possible de louer différents roll-up afin de mettre en scène le stand de manière optimale. La seule condition est que les entreprises fournissent des photos pour le site web et les médias sociaux par la suite. De cette façon, les autres entreprises, mais aussi les jeunes, peuvent voir que métal+toi est vécu de manière active. Ceci est également important pour Reto Müller : « La campagne et donc nos métiers doivent se faire connaître afin que nous puissions continuer à renforcer notre industrie à l'avenir. »

Aller chercher les jeunes là où ils sont

Les mesures publicitaires se concentrent aujourd'hui de plus en plus sur le domaine en ligne. Métal+toi est donc actif sur Facebook et Instagram, où la campagne donne régulièrement des aperçus du monde de la construction métallique et rend, par exemple, compte de projets intéressants avec des apprentis. Une campagne de médias sociaux a également été lancée pour la première fois à la fin de l'année dernière afin d'intéresser davantage de jeunes aux métiers de la construction métallique. Deux autres suivront cette année. L'objectif est d'attirer davantage de jeunes pour des stages d’initiation. « Il est important d'aller chercher les jeunes là où ils sont le plus », conclut Reto Müller.

Suivez-nous sur Facebook & Instagram

jan-hellman
Scroll to Top
FR