Coup d'envoi pour les SwissSkills 2022

A l'automne prochain, nous y serons enfin : les SwissSkills nationaux se dérouleront de manière centralisée à Berne. Cet événement majeur, représentatif du système éducatif suisse, attire près de 60 000 élèves. En plus des constructeurs/-trices métalliques, les dessinateurs-constructeurs sur métal participeront également au concours pour la première fois. Les préparatifs ont déjà commencé. 

Les SwissSkills nationaux auraient en effet dû avoir lieu à Berne l'année dernière. Ils ont toutefois été reportés à 2022 en raison de la pandémie et les différentes professions ont organisé des championnats SwissSkills décentralisés. Les championnats de construction métallique ont par exemple eu lieu au centre de formation d'AM Suisse à Aarberg. Roger Müller, directeur de Gurtner Metallbau AG et responsable du groupe de travail des championnats des métiers, se réjouit de cet événement majeur : « Les SwissSkills à Berne sont un moment fort pour l'ensemble du secteur de la formation professionnelle et la meilleure publicité pour la relève. » Le public, en particulier, manquait aux championnats décentralisés de l'année dernière. « Nous pouvons, d'une part, montrer les excellentes professions que nous offrons, d'autre part, et il est bon que les candidat/es aient à travailler sous pression. C'est important pour la participation aux WorldSkills », explique Roger Müller. Le ou la meilleur/e constructeur/-trice métallique suisse pourra participer aux WorldSkills.

Première participation des dessinatrices-constructrices sur métal

Jusqu'à présent, seuls les constructeurs/-trices métalliques ont participé aux SwissSkills. L'année prochaine, et pour la première fois, les dessinateurs-constructeurs sur métal pourront également démontrer leurs compétences. Alors que les constructeurs/-trices métalliques fabriqueront chacun/e une pièce, la tâche de leurs collègues sera un travail de conception à l'aide de CAO. Roger Müller ne veut pas en dire plus : « Le projet est encore secret. En fin de compte, nous voulons que tout le monde ait les mêmes conditions. » Le groupe de travail se réjouit de pouvoir présenter les dessinatrices-constructrices sur métal aux SwissSkills l'année prochaine. Le nombre exact de participants n'a pas encore été déterminé et – contrairement aux constructeurs/-trices métalliques – il n'y aura pas de compétitions préliminaires. Il est possible de s'inscrire dès maintenant.

Des éliminatoires régionales sont prévues

Les 16 constructeurs/-trices métalliques pouvant participer aux SwissSkills seront sélectionnés lors des éliminatoires régionales au printemps prochain. Le groupe de travail a développé un nouveau concept pour que la sélection des participants soit uniforme. Les éliminatoires auront lieu dans les régions de Suisse romande, Suisse orientale, Suisse centrale, Suisse du Nord-Ouest et du Tessin. Elles seront organisées de manière indépendante par ces régions avec l'aide du groupe de travail. L'évaluation sera réalisée après les éliminatoires dans un lieu central avec l'aide d'experts de SwissSkills et de représentant/es de la région. Il en résultera un classement général de tous les participants. Au moins deux candidat/es par région seront sélectionnés pour les SwissSkills. Une seule exception, le Tessin, qui présentera une personne fixe. « Les sept candidats restants seront sélectionnés en fonction du classement », explique Roger Müller. Contrairement à l'habitude, ce n’est pas seulement la note de qualification qui sera pertinente pour l'année prochaine, mais les apprentis compétents seront également autorisés à y participer dès la 4ème année d’apprentissage. Un choix dicté par la détermination de l'âge des WorldSkills 2024. « Cela peut sembler un peu compliqué, mais nous sommes convaincus que nous pourrons ainsi attirer les meilleurs apprentis aux SwissSkills », déclare Roger Müller. Les WorldSkills 2024 auront lieu à Lyon, c'est pourquoi la pièce à fabriquer pendant le championnat suisse sera basée sur ce lieu. Mais là aussi, rien ne sera divulgué.

Roger Müller, directeur du groupe de travail championnats professionnels

Groupe de travail engagé

Le groupe de travail, composé de cinq membres, existe depuis environ deux ans. Il est responsable de l'organisation globale des championnats professionnels (SwissSkills et WorldSkills) et ne cesse d'en développer les idées. « Je m'implique dans les championnats professionnels depuis quinze ans car je pense qu'il est extrêmement important d'honorer des professionnels exceptionnels et de montrer aux jeunes la polyvalence de nos professions », déclare Roger Müller avec conviction. Chacun des cinq membres du groupe de travail a son propre domaine de responsabilité. Les domaines sont divisés en SwissSkills, WorldSkills, éliminatoires, sponsoring/infrastructure et la direction, assumée par Roger Müller. « Je suis l'endroit où tous les fils se rejoignent et je suis chargé de veiller à ce que tout se passe bien », explique-t-il. « Nous travaillons en étroite collaboration avec Metaltec Suisse, mais beaucoup ignorent sans doute tout le travail de milice que nous faisons, auquel s’ajoutent la gestion des affaires courantes et notre engagement. Cela peut être stressant, mais nous sommes heureux de le faire pour nos jeunes professionnels. » L'ensemble du groupe de travail se réjouit de l'aventure SwissSkills 2022. 

La recherche du prochain champion a déjà commencé ! Voici les conditions de participation.

Scroll to Top
FR