BBZ_Pfaeffikon

Un peu de fantaisie et beaucoup de savoir-faire

Pour la 20 e fois, les apprentis en construction métallique du BBZP, le centre de formation professionnelle de Pfäffikon (SZ), présentent leurs travaux de projet.

Le thème du projet de cette année s’intitulait « Fantasy » : les apprentis en construction métallique en 3 e année d’apprentissage pouvaient choisir librement ce qu’ils voulaient construire. Par groupe de trois, ils ont élaboré et fabriqué des objets en respectant les quelques prescriptions en matière de dimensions et de matériaux. « Une exécution de haute qualité était notre priorité », précise Rolf Züger, maître professionnel accompagnant depuis des années les projets réalisés au centre de formation professionnelle de Pfäffikon.

De l’idée à l’objet fini
Durant cinq semaines d’enseignement professionnel, les futurs constructeurs métalliques ont développé de façon autonome leurs idées ; ils ont esquissé, calculé et dessiné les objets, commandé le matériel nécessaire et dressé les listes de pièces correspondantes. Il était important que les constructions réalisées par les différents groupes de travail puissent être transportées en entier, sans aide extérieure. Afin de maîtriser les coûts, les idées de projet ont été contrôlées et validées par le responsable CIE compétent et le professeur de formation professionnelle. Puis, au travail ! Pendant trois jours, les idées des jeunes professionnels sont passées du rêve à la réalité durant le dernier cours interentreprises de leur apprentissage au BBZP. Les projets finaux ont été présentés, évalués et notés fin mai 2021 au sein de leur classe. Les parents et maîtres d’apprentissage, ainsi que les représentants des médias locaux, pouvaient ensuite admirer les pièces exposées dans les couloirs du BBZP jusqu’au 17 juin 2021. Les travaux de projet des apprentis de 3 e année en 2020, réalisés sur le même thème, ont également été exposés, étant donné que la présentation avait dû être annulée l’année dernière en raison de la crise du coronavirus. Une visite sur place, en présence des participants.

Que la fête continue !
Le thème du projet n’était pas imposé, et pourtant on dirait que les objets réalisés par les apprentis en construction métallique ont des points communs. La majorité des groupes de travail a construit un objet qui contribue d’une façon ou d’une autre à la convivialité. Il semble que les jeunes constructeurs métalliques en ont assez de la pandémie de coronavirus et de la distanciation sociale. Ainsi, ils ont construit des objets permettant de célébrer des fêtes avec ses amis, ses proches ou encore sa famille. Ils ont réalisé plusieurs versions magnifiques de tables et de chaises en métal pour des rencontres agréables, combinant élégamment le verre et le bois. L’un des groupes a conçu un véhicule de fête avec un robinet à bière, diverses possibilités de rangement et d’entreposage ainsi qu’un éclairage festif clignotant. Il ne reste plus qu’à l’inaugurer ! Un groupe a réalisé un bar, d’autres groupes ont construit différents grils : l’un lavable et entièrement en acier chromé, l’autre en forme de chope de bière ou encore un fumoir. Un jeu d’eau, entouré de verre, offre une atmosphère bien particulière dans le jardin ou sur la terrasse du toit. « Découper précisément l’ensemble du revêtement en acier chromé ainsi que l’onglet afin de pouvoir bien le souder était une tâche délicate », raconte André Flachsmann, apprenti en construction métallique ayant participé au projet. « Nous avons également travaillé longuement à la découpe en haut du tuyau pour que l’eau s’écoule de manière régulière le long des vitres », ajoute son collègue Léon Hawlitzeck. Tous deux montrent comment l’eau est rassemblée au pied de l’objet, renvoyée vers le haut avec beaucoup de pression via un tuyau puis dispersée sur le verre avec un jet d’eau.

La joie des constructeurs métalliques
Une fois de plus, les visiteurs du centre de formation professionnelle de Pfäffikon ont été enthousiasmés par les pièces variées, créatives et pratiques présentées par les futurs constructeurs métalliques. Et le professeur Rolf Züger d’ajouter : « Chaque année, les jeunes constructeurs métalliques sont en mesure de démontrer leurs compétences de haut niveau ». Les apprentis en construction métallique du centre de formation professionnelle de Pfäffikon sont motivés et font preuve d’engagement. Le métier de constructeur métallique apporte beaucoup de joie. L’apprenti Fabian Rüttimann, du groupe de projet ayant réalisé le gril en forme de chope de bière, explique : « Sur le chantier, lorsque je monte les balustrades que j’ai fabriquées et que je reçois des compliments de la part du client, c’est déjà super ! Et mon travail prend du sens. »

Scroll to Top
FR